/

Comment profiter des vacances pour se reconnecter à soi en douceur ?

Se reconnecter à soi

Ça y est, les vacances tant attendues arrivent. A toi le sable chaud, les baignades, les cocktails sur la plage, les restos, les randos, l’air pur de la montagne, la sérénité de la campagne, les barbecues entre amis, la lecture dans ton jardin… Peu importe ce que tu as prévu, une chose est sûre, l’été incite à prendre le temps de vivre. C’est un moment idéal pour se relaxer, se ressourcer, lâcher-prise et… se reconnecter à soi en douceur. Voici mes 3 astuces ultra simples, garanties sans prise de tête, pour y parvenir :

1. Renoue avec ton corps.

Allongée sur ta serviette, ton transat ou dans l’herbe, prends pendant quelques minutes conscience de ton corps. Ferme pour cela les yeux et concentre-toi tout d’abord sur ta respiration. Inspire en essayant de ressentir l’air qui entre dans tes narines et qui emplit tes poumons, expire en tentant de percevoir l’air un peu plus chaud qui fait le chemin inverse. La respiration est ta meilleure alliée. Elle a des supers pouvoirs. Tu vas vite t’apercevoir que le simple fait de te concentrer sur elle apaise l’esprit et régule le rythme cardiaque. Avec un peu de pratique, tu constateras aussi qu’elle permet de se recentrer et de retrouver le calme intérieur presque instantanément.

Femme au bord d’une piscine

Après quelques cycles d’inspire/expire, observe tes sensations corporelles. Passe mentalement en revue toutes les parties de ton corps en commençant par la tête et en terminant par le bout des orteils. Si tu ressens des tiraillements ou de l’inconfort, prends le temps de respirer dans les tensions pour les dissiper avant de continuer le scan mental de ton corps. Une fois terminé observe l’état de bien-être dans lequel tu es, l’esprit apaisé et le corps relaxé. Magique non ?

Tu vois ça ne prend que quelques minutes par jour, ni vu ni connu, et ça fait un bien fou. Et en plus tu sais quoi ? Tu viens, peut-être sans le savoir, de faire de la méditation de pleine conscience. Et oui, c’est aussi simple que ça !

2. Savoure l’instant présent.

Vivre en pleine conscience, dans l’ici et maintenant, est le concept de développement personnel qui a été pour moi le plus difficile à comprendre et à intégrer. Je pensais que pour profiter pleinement de la vie en dehors de mes heures de travail, il me fallait un agenda rempli de sorties, de voyages et d’activités en tout genre. Je passais mon temps à courir dans tous les sens, le mental en constante ébullition, sans jamais prendre le temps de me poser ni de me reposer. Bilan des courses la fatigue s’accumulait, je m’épuisais et je finissais par me rendre compte qu’à vouloir trop en faire, même les loisirs devenaient pesants. Je ne profitais plus de rien.

C’est finalement grâce à mon burn-out que j’ai intégré en quelques semaines ce que j’avais cherché à comprendre pendant des années. ’Contrainte’ physiquement et mentalement de tout stopper du jour au lendemain, incapable d’anticiper quoi que ce soit, je ne pouvais que vivre l’instant présent au rythme lent que mon corps m’imposait. Ça m’a permis de me reconnecter à toutes mes sensations et de vivre chaque chose, nouvelle ou pas, de façon plus consciente. Et petit à petit, c’est devenu pour moi un mode de vie qui aujourd’hui me fait me sentir réellement en vie.

Ne te méprends pas sur mon message. Je ne suis pas en train de te dire que le burn-out est un passage obligé pour pouvoir profiter de la vie. Bien au contraire, je souhaite justement te transmettre mon vécu et mes connaissances en matière de développement personnel pour que tu n’aies jamais à passer par la case épuisement.

Pendant les vacances, tu vas avoir tout un tas d’occasion de vivre pleinement le moment présent. Au cours d’un dîner en famille ou entre amis par exemple, prends juste quelques instants pour observer et réaliser ce qu’est le bonheur d’être ensemble. Prends conscience de la joie que ça te procure et profites-en pour faire consciemment le plein d’émotions positives.

Femmes heureuses d’être ensemble

Lorsque tu feras une balade en forêt, en montagne ou sur la plage, pratique la marche consciente. Il te suffit juste d’utiliser tous tes sens : contemple ce qui t’entoure avec un regard neuf, observe les nuances de couleurs, concentre-toi sur les odeurs, le chant des oiseaux, le bruit de la mer, la fraîcheur du vent ou la chaleur du soleil sur ta peau… Je ne te donne ici que deux exemples, mais je suis sûre que tu vas en trouver plein d’autres. En mettant en pratique ce conseil simple, tu vas vraiment vivre tes vacances de manière plus détendue et surtout, tu auras le sentiment d’en profiter à fond.

3. Reconnecte-toi à celle que tu es grâce à l’écriture introspective.

Je pratique l’écriture introspective depuis plusieurs mois et je suis sans cesse émerveillée de découvrir la puissance de cet outils de développement personnel. Laisser mon corps et mon esprit s’exprimer librement au travers de l’écrit me permet bien souvent de comprendre ce que je n’arrive pas à voir, à ressentir ou à entendre. C’est très efficace lorsqu’un sujet tourne en boucle dans ma tête. Le poser sur papier calme le mental et me fait me sentir mieux. Je suis ensuite plus apte à prendre les décisions qui sont les plus justes pour moi.

Se fixer rendez-vous avec soi-même en cours d’année pour écrire demande de l’organisation et de la volonté, mais démarrer cette activité pendant les vacances me paraît beaucoup plus simple.

Pratique l’écriture instrospective en vacances

A la plage, à la piscine ou pendant la sieste des enfants, prends un cahier et un stylo et écrit ce qui te passe par la tête sans chercher à intellectualiser quoi que ce soit. Tes premières phrases vont sans doute être banales, du style ‘il fait chaud’, ‘je ne sais pas quoi écrire’… Mais très vite, tu vas t’apercevoir qu’une idée en entraînant une autre, tu écriras des choses beaucoup plus profondes et instructives sur toi-même. Si partir de rien te semble trop compliqué, tu peux écrire une question qui te passe par la tête et tenter d’y répondre. Si par exemple tu te sens prête pour faire un bilan de l’année écoulée, tu peux te poser ces deux questions : qu’est-ce qui t’a profondément déplu dans ce que tu as vécu ? Qu’est-ce qui t’a fait du bien ? Ça va te permettre de réfléchir tranquillement aux actions à mettre en place pour amplifier ce qui te fait du bien et atténuer ce qui te déplaît. Et si ce rendez-vous estival avec toi-même te plaît, pourquoi ne pas en faire un rendez-vous régulier à la rentrée ?

Te voilà prête pour passer des vacances hyper zen en connexion totale avec toi-même. Rappelle-toi toujours qu’il n’y a absolument rien d’égoïste à cela. Ce n’est qu’en étant bien avec toi-même que tu seras bien avec les autres. Je te souhaite de très belles vacances !

Partage cet article

Inscris-toi à ma newsletter

Reçois chaque semaine des conseils et astuces
pour t’aider à être pleinement toi et à oser prendre ta place

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.