/

Comment diminuer le stress naturellement au quotidien ?

3 clés pour diminuer le stress

Le stress est une composante de nos vies ‘modernes’ : agendas surchargés, course permanente contre la montre pour concilier vie personnelle et vie professionnelle, culture du ‘toujours plus, toujours plus vite’ dans les entreprises… Dans ce contexte, je te vendrais clairement du rêve si je te disais que je peux t’apprendre à le faire disparaître de ta vie. A défaut d’être magicienne, je suis sophrologue et je peux t’aider à diminuer le stress de façon naturelle dans ton quotidien. Voici donc quelques conseils pour le comprendre, apprendre à mieux vivre avec et faire en sorte qu’il n’impacte pas ta santé.

Pour diminuer le stress, il faut avant tout le comprendre

Quels sont les facteurs de stress ?

Le stress est un mécanisme de défense naturel de ton organisme pour faire face à ce que ton cerveau perçoit comme une menace. Les ‘menaces’ sont multiples et propres à chacun. Ça peut par exemple être l’insécurité dans laquelle tu te sens lorsque tu dois vivre un changement brutal de situation comme une perte d’emploi ou un divorce…, la peur face à la nouveauté : nouveau job, arrivée d’un enfant…, la perte de contrôle que tu peux ressentir face à la maladie ou tout simplement dans un embouteillage…. Mais ça peut aussi être les blessures de l’ego qui t’assaillent lorsque l’on remet en cause ta façon d’être, ton travail, ton rôle de parent… Toutes ces situations provoquent la sécrétion dans ton corps d’hormones telles que l’adrénaline et le cortisol qui ont pour objectif de t’apporter l’énergie dont tu as besoin pour faire face à la situation stressante.

Effets du stress sur le corps

Les symptômes de stress peuvent être nombreux et variés et sont différents d’une personne à l’autre.

Diminuer le stress

Mais en général tu peux constater que sous stress ton rythme cardiaque s’accélère, ta respiration devient plus courte, ta tension artérielle augmente, le fonctionnement de ta digestion et de tes intestins est modifié. Tu peux aussi ressentir un excès de transpiration qui se traduit par les fameuses mains moites, des tensions dans ton corps et des troubles du sommeil bien souvent générés par tes idées qui tournent en boucle.

Être à l’écoute de ce qui se passe dans ton corps te permet d’évaluer ton niveau de stress : plus tu ressens de symptômes différents et plus ta jauge de stress est élevée.

Du stress occasionnel au stress chronique

Le stress occasionnel consomme de l’énergie mais n’est pas forcément néfaste pour ta santé. Si ton énergie a le temps de se renouveler régulièrement, ton état de stress est un moteur qui te pousse à sortir de ta zone de confort et à te dépasser. Ça te donne ‘envie’ de faire, d’explorer et c’est grâce à tes envies que tu te sens finalement ‘en vie’.

Par contre lorsque ton système interne de réponse au stress est constamment sollicité, ton corps renouvelle difficilement ces réserves d’énergie. Le stress chronique s’installe alors et les conséquences du stress quotidien sur ta santé deviennent néfastes. Il impacte aussi bien ton corps par des maux de tête, de dos, d’épaules, de l’hypertension artérielle, de l’arythmie…… que ton esprit quand la détresse émotionnelle s’installe et se traduit par de l’irritabilité, de la nervosité, de la colère, des angoisses, de l’anxiété, des insomnies… C’est un mauvais stress qui, si tu n’y prends pas garde, peut te conduire à l’épuisement et au burn-out.

3 clés pour diminuer le stress dans ton quotidien

1. Repère les situations qui te stressent

L’idée ici est de t’observer dans ton quotidien, d’observer tes réactions pour identifier tout ce qui peut te créer un stress. Tu vas obtenir une liste que tu vas diviser en deux : d’un côté les situations stressantes récurrentes et de l’autre les facteurs de stress occasionnels. Si par exemple, les interventions face à un public te stressent et que tu dois le faire régulièrement dans le cadre de ton travail, c’est une situation stressante récurrente. Si par contre, les voyages te stressent mais que tu ne voyages qu’une seule fois par an pour faire plaisir à la personne qui partage ta vie ou à tes enfants, c’est un stress occasionnel.

Femme stressée

Une fois cela fait, choisis une situation récurrente qui te pèse (ben oui qui peut le plus peut le moins) et observe-toi avant, pendant et après. Tu vas probablement t’apercevoir que certes tu es stressée pendant ton intervention en public par exemple, mais que c’est surtout l’avant et l’après qui fait monter ta jauge en flèche. Quelques heures voire quelques jours avant, tu vas dérouler mentalement tous les scénarios catastrophes possibles et imaginables et ton niveau de stress sera maximal. Les heures et peut-être même les jours après, tu vas te juger très sévèrement en te laissant assaillir par des ‘j’aurais dû plutôt faire comme ci ou dire cela…’ et tu vas donc continuer à alimenter ce stress déjà bien présent jusqu’à la prochaine intervention.

2. Apprivoise-les par la visualisation

Pour enrayer ce cycle sans fin, je te propose de t’approprier une technique de sophrologie très efficace pour réduire le stress : la visualisation. Dès que tu commences à observer que ton mental s’emballe et que des scénarios anxiogènes tournent en boucle dans ta tête, place-toi dans un endroit calme où tu ne seras pas dérangée et ferme les yeux.

Tu vas faire une visualisation en 3 temps : avant, pendant et après. Visualise-toi tout d’abord dans ton quotidien quelques jours ou quelques heures avant ton intervention pour reprendre notre exemple, détendue et souriante. Ça peut être un dîner en famille ou tu te visualises en train de rire et d’échanger avec légèreté, une conversation téléphonique avec une amie où tu parles de façon détendue de ta prochaine intervention… Plus ta visualisation cadre à des situations réelles de ton quotidien, plus elle fera émerger des émotions positives qui occuperont ton espace intérieur et moins il y aura de place pour les émotions négatives. Ensuite, tu vas visualiser ton intervention comme tu souhaiterais qu’elle se passe : ton arrivée détendue en salle, l’aisance et la fluidité avec laquelle tu t’exprimes, la participation active de la salle… Laisse libre cours à ton imagination. Et pour finir, visualise-toi après heureuse de ta prestation, recevant avec joie les compliments de tes clients, de ta hiérarchie…

Répète cet exercice autant de fois que tu en auras besoin pour te sentir bien. Tu vas ainsi faire une programmation anti-stress de ton cerveau et tu pourras observer les changements positifs qui s’opèrent en toi au fur et à mesure de tes interventions. A toi maintenant d’imaginer cette visualisation en fonction de tes propres situations stressantes.

3. La respiration est ton outils magique pour diminuer le stress naturellement

Sais-tu pourquoi ta respiration est un outils magique ? Parce qu’elle est toujours a ta disposition et qu’elle a le super pouvoir de soulager ton stress quasi instantanément. Que tu sois dans une situation de stress récurrent ou occasionnel, les exercices de respiration sont très efficaces et surtout très faciles à pratiquer peu importe où tu te trouves. Ils te permettent de lâcher prise.

Femme qui respire

Avant chaque situation stressante que tu dois affronter, isole-toi quelques instants et fais cet exercice de respiration : inspire lentement et profondément en gonflant bien le ventre, retiens un petit moment l’air dans tes poumons, expire lentement en rentrant le ventre avec l’intention d’y chasser tout l’air qui s’y trouve. A la fin de l’expiration, bloque de nouveau ta respiration un petit instant poumon vide et reprends ce cycle de respiration complet 2 ou 3 fois. Puis observe ce qui se passe en toi.

Tu vas probablement constater que les effets négatifs du stress tels que des tensions dans le corps se sont estompés et que tu ressens un réel mieux-être.

Un autre de mes outils magiques de prédilection est l’activité physique. Je t’en parle ici car il est lié à la respiration. Plus tu vas bouger, plus tu vas respirer et plus tu vas évacuer le trop plein d’énergie négative. Sans parler des endorphines que ton corps va sécréter, ce qui va te permettre d’apaiser le stress résiduel de façon très naturelle.

En matière de gestion du stress, comme dans bien d’autres domaines d’ailleurs, prendre du recul est essentiel. C’est en t’observant et en observant tes comportements que tu vas prendre conscience de tes automatismes. Et c’est ensuite grâce à la visualisation que tu vas donner l’ordre à ton cerveau de déprogrammer les automatismes négatifs pour laisser place au émotions positives et au bien-être. Un dernier conseil avant de te quitter : pense à te relaxer régulièrement. La relaxation permet elle aussi de te libérer du stress et de ces maux. Si tu souhaites tester ses bienfaits, remplis le formulaire juste au dessous de l’article. Tu seras abonnée à ma newsletter pour ne rien manquer de mes conseils et astuces et tu recevras en cadeau une séance de relaxation audio. Prends bien soin de toi.

Partage cet article

Inscris-toi à ma newsletter

Reçois chaque semaine des conseils et astuces
pour t’aider à être pleinement toi et à oser prendre ta place

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.