/

Pourquoi est-ce nécessaire de savoir lâcher prise et comment y parvenir ?

savoir lâcher prise

Savoir lâcher prise te semble être une quête spirituelle réservée à une élite ? Ça te paraît très compliqué voire inaccessible dans ta vie de femme active ? Rassure-toi, ça n’est rien de tout cela. C’est même beaucoup plus simple qu’il n’y paraît. Et c’est surtout une qualité essentielle à développer pour ton bien-être. Ce serait vraiment dommage de t’en priver, tu ne crois pas ? Allez on va démystifier tout ça ensemble.

Que t’apporte le lâcher prise ?

Le lâcher prise allège ta charge mentale

Lorsque tu vis un quotidien à 200 à l’heure dans lequel il faut concilier vie personnelle et professionnelle, tu te dois de tout planifier à l’avance et d’anticiper un maximum de choses pour être sûre que rien ne t’échappe. Entre liste de tâches à rallonge, notes post-it qui recouvrent le frigo ou ton bureau (voire les deux) et mental en constante ébullition, tu essaies tant bien que mal de parer à toute éventualité et surtout de ne rien oublier.

Sauf que, même ultra huilée, il y a souvent un grain de sable pour venir perturber cette belle mécanique : ton manager qui débarque à 17H30 dans ton bureau pour te parler d’un dossier super urgent à faire pour hier alors que tu comptais partir à 18H, ta gynéco qui te reçoit avec plus d’une heure de retard t’obligeant à patienter car pas question d’attendre 3 mois pour obtenir un nouveau rendez-vous… C’est là que les choses se compliquent pour toi car, quoi qu’il arrive, tu ne veux surtout rien lâcher et continuer à faire ce que tu avais prévu.

Après t’être fait des nœuds au cerveau, tu es en stress car tu constates que, bien que le frigo soit vide, tu n’arriveras pas avant la fermeture à la supérette du coin en ayant été chercher ton grand à l’étude et fait un crochet par la poste pour récupérer ton colis avant qu’il ne soit renvoyé à l’expéditeur. Sans parler de ton cours de sport qui te passe encore une fois sous le nez… Bref tu passes ta soirée et une bonne partie de ta nuit à ruminer, te sentant coupable, frustrée, en colère et tout cela génère beaucoup d’angoisses, de souffrances et un manque de sommeil qui plombera ta journée à venir.

Tu t’infliges une double et même une triple peine en somme. Alors que si tu relativisais les choses en acceptant ce qui ne peut être changé et en composant avec, tu prendrais du recul et tu couperais automatiquement le son de mental FM. Et là tu te dis, OK mais concrètement je fais comment ? Ne t’inquiète pas, je ne te laisse pas seule face à cette interrogation. Je te propose des conseils et des exercices de sophrologie pour stopper les ruminations mentales un peu plus loin.

Lâcher prise te rend bienveillante envers toi-même et les autres

Comme on vient de le voir ensemble, lorsque tu as l’impression de perdre le contrôle des événements, tu entres dans une spirale d’émotions et de pensées négatives qui finissent par te dévaloriser et te faire perdre confiance en toi.

Tu t’auto-flagelles en te proclamant mère indigne quand tu t’aperçois que c’est encore une fois ta cadette qui est la dernière à sortir de la garderie. Tu oublies que tu as pourtant speedé toute la journée et même sacrifié ta pause déjeuner pour éviter ça. Tu te sens moche quand tu te compares à ta meilleure amie qui arrive ultra-pomponnée à chacun de vos rendez-vous alors que toi tu as juste eu le temps de te passer un coup de brosse dans les cheveux. Tu as probablement zappé le fait qu’elle n’a ni enfant, ni mari et est donc entièrement libre de son temps. Ton complexe d’infériorité refait surface quand ton collègue présente sa version du projet en 60 slides ultra-sofistiqués sur Powerpoint quand toi tu as juste eu le temps de jeter tes idées en vrac dans un document Word. As-tu pensé à évaluer le fond plutôt que la forme ?

Tout cela pour te dire que le lâcher prise est aussi une question de perspective. En remettant les choses dans leur contexte, tu les observes différemment. Bien souvent ça te permet de cultiver l’optimisme plutôt que le pessimisme, des pensées constructives plutôt que destructrices et des émotions positives plutôt que négatives. Tu gagnes alors en estime de toi et tu es plus encline à aller vers les autres. Essaye et tu verras, c’est magique !

Femme qui ressent la confiance en soi

Savoir lâcher prise te permet de vivre l’instant présent

Pour profiter de ce que tu vis dans l’ici et maintenant, il te faut une disponibilité d’esprit totale. Or quand tu es accaparée par la culpabilité de ce que tu n’as pas fait ou de ce que tu aurais dû faire, tu n’es plus suffisamment disponible pour vivre pleinement l’instant présent. Et c’est alors que tu t’obliges à rire à une blague à la machine à café bien que tu n’étais pas à l’écoute de ce qui s’est dit, ou que tu te demandes pourquoi ton conjoint te regarde avec cet air bizarre après lui avoir fait sans t’en rendre compte une réponse machinale qui ne devait pas vraiment être en rapport avec la question posée, ou encore quand tu rentres d’une sortie familiale ou entre amis avec la sensation désagréable de ne pas en avoir réellement profité.

C’est encore et toujours ce fameux mental qui t’accapare et qui te fait passer à côté de ta vie. Pour le faire taire avant qu’il ne t’épuise, il faut apprendre à ACCEPTER. Accepter les événements extérieurs que tu ne peux pas maîtriser même s’ils chamboulent ton emploi du temps. Dans le fond, est-ce si grave ? Accepter de ne pas être parfaite mais d’avoir fait de ton mieux. N’est-ce finalement pas ça le plus important ?

Pour apaiser ton esprit et ressentir la paix intérieure, il faut donc être convaincue que tu as fait tout ce qu’il fallait et accepter de perdre le contrôle sur ce qui va ensuite se passer car ce n’est plus entre tes mains. C’est là que tu vas pouvoir profiter pleinement des petits et grands plaisir de ta vie.

Concrètement comment faire pour apprendre à lâcher prise ?

Savoir différencier ce sur quoi tu peux agir et ce sur quoi tu ne peux pas

Tu l’auras compris, vouloir tout maîtriser et être au top partout et tout le temps n’est finalement qu’une utopie, un but imaginaire que tu cherches à atteindre mais qu’en réalité tu n’atteindras jamais. Au lieu de t’épuiser inutilement, je t’invite plutôt à prendre du recul sur ce que tu vis et à faire la part des choses. A chaque fois qu’un imprévu vient perturber l’organisation de ta journée, respire tout d’abord profondément plusieurs fois pour apaiser tes tensions internes. Les solutions te viendront bien plus facilement si tu abordes les choses avec calme. Ensuite pose-toi les bonnes questions :

Femme qui ressent la paix intérieure

Qu’est-ce qui me dérange dans cette situation ? Qu’est-ce que je ne vais pas réussir à faire ? Est-ce urgent ? Si oui, qui va pouvoir m’aider ? Et si tu n’arrives à trouver aucune solution alternative, accepte les choses sans résistance en te disant que tu as fait de ton mieux. Ça t’évitera une perte d’énergie inutile et surtout, ça te permettra de ne pas tomber dans le cercle sans fin des ruminations et de la culpabilité.

Apprendre à relativiser

Bien souvent, lorsque l’on éprouve des difficultés à lâcher prise, ce sont nos peurs qui s’expriment : peur de ne pas être à la hauteur, peur du regard des autres ou du ‘qu’en-dira-t’on’… Pour faire taire tes peurs et mettre mental FM en sourdine, je te propose de tester la technique que j’appelle ‘le scénario catastrophe’.

Elle consiste à analyser une situation qui te prend vraiment la tête et qui ne dépend pas de toi en déroulant mentalement les pires scénarios imaginables. Exemple : tu pars chaque matin au boulot la boule au ventre et les yeux cernés car la société dans laquelle tu travailles est en pleine restructuration et va annoncer dans quelques semaines des suppressions de postes. C’est typiquement une situation qui met ton mental en ébullition, qui plombe tes journées et sur laquelle tu n’as aucun contrôle puisque la décision finale ne t’appartient pas.

Prête-toi au jeu des questions/réponses constructives sous le format ‘Et si… quoi/comment ?’ : Et si je perds mon travail, qu’est-ce que je vais faire ? Je vais me remettre sur le marché de l’emploi. Et si je ne trouve pas de travail, comment je vais vivre ? Je peux demander de l’aide à mon conjoint, ma famille ou mes amis ? Et si je n’arrive plus à rembourser le prêt de mon logement, que va-t-il se passer ? Je peux le revendre et me mettre en location le temps de rebondir… Quand plus aucune question ne te vient, observe ce que tu ressens et ce qui se passe dans ta tête. Ne ressens-tu pas un apaisement physique et mental ? C’est ça le lâcher prise !

Pratiquer cette technique de visualisation

Installe-toi confortablement dans un endroit où tu ne seras pas dérangée. Ferme les yeux et effectue trois respirations complètes et profondes pour te détendre.

Visualise-toi assise sur une belle plage de sable fin, face à la mer. Laisse-toi bercer par le bruit des vagues, ressens les rayons du soleil qui réchauffent ton corps et une légère brise qui caresse ta peau. Laisse la sérénité du lieu t’envahir complètement. A côté de toi, il y a une malle. Elle est là pour que tu y déposes tous tes soucis, tous ces sujets de rumination qui t’encombrent l’esprit. Prends le temps de les déposer un à un, puis referme la malle et retourne t’asseoir.

Femme sereine face à la mer

La malle a été transportée sur un magnifique voilier que tu peux admirer pas très loin de toi. Le vent gonfle ses voiles et le voilier s’éloigne progressivement emmenant avec lui tout ce qui te pèse. Plus il s’éloigne et plus tu te sens légère, apaisée, sereine. Profite encore un peu de la beauté de cet endroit paradisiaque et quand tu le souhaites, effectue de nouveau trois respirations complètes et profondes pour sortir de cette belle visualisation. Pratique cette technique dès que tu en ressens le besoin. Elle va t’aider à te détacher de tes problèmes pour pouvoir prendre du recul et lâcher prise.

Lâcher prise n’est pas un aveu de faiblesse, au contraire c’est une grande force. Ça te permet de vivre pleinement le moment présent, de gagner en confiance et de ressentir bien-être et sérénité. Ce sont des qualités essentielles pour atteindre l’épanouissement dans chaque domaine de ta vie.

Alors dis-moi, le lâcher prise te semble-t-il désormais plus accessible ?

Partage cet article

Inscris-toi à ma newsletter

Reçois chaque semaine des conseils et astuces
pour t’aider à être pleinement toi et à oser prendre ta place

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.